Unilever annonce de nouveaux engagements ambitieux pour un monde sans déchets

D’ici 2025, l’entreprise mondiale de biens de consommation éliminera plus de 100 000 tonnes d’emballages plastiques et procèdera à la collecte et la transformation de plus d’emballages plastiques qu’elle n’en vend.

Unilever, propriétaire de marques telles que Dove, Ben & Jerry’s, Lipton et Omo a annoncé de nouveaux engagements ambitieux visant la réduction de ses déchets plastiques et contribuer à la création d’une économie circulaire pour les plastiques. L’entreprise a confirmé que d’ici à 2025, elle réduira de moitié son utilisation de plastique vierge, ainsi que son utilisation d’emballages plastiques tout en accélérant l’emploi de plastique recyclé. Elle contribuera à la collecte et à la transformation de plus d’emballages plastiques qu’elle n’en vend.

Cet engagement fait de Unilever la première grande entreprise mondiale de biens de consommation à s’engager dans une réduction absolue des emballages plastiques dans l’ensemble de son portefeuille. Unilever est d’ores et déjà en bonne voie pour respecter ses engagements actuels, à savoir que d’ici 2025 tous ses emballages plastiques soient réutilisables, recyclables ou compostables et qu’au moins 25 % de plastique recyclé soient utilisés dans ses emballages.

Concrètement, l’empreinte plastique d’Unilever est actuellement d’environ 700 000 tonnes par an (y compris les acquisitions récentes). Unilever s’engage à parvenir à une empreinte d’emballages en plastique vierge inférieure à 350 000 tonnes d’ici 2025.

Réutilisation et recharge

Alan Jope, Pdg de Unilever

Selon Alan Jope, Pdg de Unilever, « le plastique a sa place, mais pas dans l’environnement. Nous ne pouvons éliminer les déchets plastiques qu’en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle du plastique. Il est important de commencer par réduire la quantité de plastique que nous utilisons et de nous assurer que ce que nous utilisons provient de plus en plus de sources recyclées. Nous sommes également déterminés à nous assurer que nos emballages plastiques soient réutilisables, recyclables ou compostables. »

« Cette action exige de repenser fondamentalement notre approche en matière d’emballage et de produits, estime Alan Jope. Elle nous oblige à introduire de nouveaux matériaux d’emballage innovants et à promouvoir les nouveaux modèles de consommation, comme la réutilisation et la recharge, à une vitesse et à une intensité sans précédent. »

L’engagement d’Unilever exigera de l’entreprise qu’elle participe à la collecte et à la transformation d’environ 600 000 tonnes de plastique par an d’ici 2025. Cet objectif sera atteint grâce à des investissements et à des partenariats visant l’amélioration d’infrastructures de gestion des déchets dans plusieurs des pays dans lesquels Unilever est présente.

Éliminer les emballages inutiles

« Notre vision est celle d’un monde dans lequel nous travaillons ensemble pour s’assurer que le plastique reste dans l’économie et hors de l’environnement. Notre plastique étant notre responsabilité, nous nous engageons à collecter plus que ce que nous vendons dans le cadre de notre démarche vers une économie circulaire. Il s’agit d’une tâche colossale mais passionnante qui contribuera à augmenter la demande mondiale en plastique recyclé » ajoute Alan Jope.

Pour Ellen MacArthur, fondatrice de la Fondation Ellen MacArthur, « l’annonce faite par Unilever est une étape importante dans la création d’une économie circulaire pour le plastique.

En éliminant les emballages inutiles grâce à des innovations telles que la recharge, la réutilisation et les concentrés, tout en augmentant son utilisation de plastique recyclé, Unilever démontre comment les entreprises peuvent s’éloigner des plastiques vierges.

Nous exhortons les autres à suivre son exemple, afin que collectivement nous puissions éliminer le plastique dont nous n’avons pas besoin, innover, et à terme construire un système économique dans lequel les emballages plastiques ne deviennent jamais des déchets. »

NH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *